- Station UVC Germicide

- Elimine jusqu'à 99 % des bactéries, virus et germes.

- Utilisation dans blocs opératoires, cabinets médicaux, commerces, bureaux, écoles, domicile.

- Assainit jusqu'à 60 Mètres carrés.

- Laisser fonctionner environ 30 minutes avant l'accès aux locaux. L'utilisation doit être faite en l'absence de personnes, animaux et végétaux. 

- Tube Quartz.

- Dimensions : Diam 210 x Haut 460 mm.

- Puissance 38 Watts - fréquence 50 Hz - 220 Volts.

- Longueur d'ondes est de 253.5nm

- Position verticale sur socle - Coque ABS

- Couleur : Blanc

 

Double désinfection UV et ozone, parfait pour lutter contre les Virus en cette période de Covid-19

 

 

Station UVC Germicide

€119Prix
  • Nous sélectionnons des produits bénéficiants des dernières technologies, des meilleurs rendements lumineux afin de vous garantir un fonctionnement efficace et durable.

    • Facilité d'utilisation
    • Technique professionnelle mise à disposition du grand public

    Nous vivons une période difficile depuis l'apparition de la Covid-19, qui nous force à modifier nos habitudes de vie afin de se protéger du coronavirus. Si les masques et le gel hydroalcoolique sont devenus des indispensables au quotidien, d'autres habitudes se sont mises en place, comme la désinfection des locaux, qu'il s'agisse de locaux professionnels ou tout simplement du logement. S'il existe de, certains sont plus efficaces que d'autres, et plus pratiques. C'est le cas notamment des lampes UV-C, appelées également lampes germicides. Je vous propose de découvrir aujourd'hui un modèle spécialement conçu pour désinfecter les intérieurs, mettant ce système de désinfection professionnel à la portée du grand public.

    Si vous suivez un peu l'actualité, vous avez dû entendre parler de la désinfection aux UV-C. Des équipements ont été mis au point pour désinfecter les intérieurs depuis l'apparition de la Covid-19. Ainsi, une société a par exemple développé un robot anti-germes destiné à désinfecter les avions. Plusieurs aéroports en sont déjà équipés : le “robot” passe dans les allées des avions, équipé de lampes UV-C, et désinfecte ainsi l'intérieur de fond en comble entre deux vols.

    Des hôtels se sont également équipés de machines semblables, afin de désinfecter les chambres entre chaque client et capable de désinfecter une chambre de 20m2 en 30min. Il s'agit généralement d'une désinfection aux UV-C, mais également à l'ozone.

    I. La désinfection aux UV-C

    Les UV sont produits par le soleil. Vous savez, l'été, on vous demande de faire attentions aux UV pour ne pas prendre de coups de soleil, et de vous protéger avec de la crème solaire. Le soleil produit en réalité trois types d’UV : UVA, UVB, et UVC. Tous ne sont pas bénéfiques, puisqu'ils peuvent déclencher notamment un cancer de la peau… L'atmosphère retient les UVC, seuls les UVA et UVB nous atteignent. C'est une histoire de fréquence plus élevée, filtrée par l'atmosphère. Et c'est une bonne chose, car les UVC sont nocifs pour les êtres vivants, puisqu'ils sont capables de détruire les cellules vivantes !

     

    Ce phénomène a été découvert y a une bonne centaine d'années. Il faut dire que la lumière UV est invisible à l'œil nu, d'où son nom de lumière Ultra-Violet.

    De nombreuses recherches ont été faites à son sujet, et il en est ressorti que cette lumière à haute fréquence affecte les organismes, tels que les bactéries et les moisissures par exemple, et les rend incapables de se reproduire.

    C'est pourquoi les UV-C sont aujourd'hui très utilisés notamment dans le milieu médical et les laboratoires, pour la décontamination. Mais ce système est également utilisé pour décontaminer l'eau des piscines, par exemple, grâce à des lampes UV installées dans les systèmes de filtration.

    II. La désinfection à l'ozone

    Tout le monde a entendu parler de la couche d'ozone ? L'ozone est un gaz, qui possède un fort pouvoir désinfectant (il dispose d'un redox quasiment égal au double de celui proposé par le chlore, pour vous donner une idée…). C'est un oxydant qui agresse les cellules vivantes. Il est d'ailleurs utilisé notamment pour le traitement de l'eau, qu'il s'agisse de production d'eau de consommation ou d'épuration d'eaux résiduaires industrielles. Il peut également être utilisé dans divers milieux :

    • Le milieu médical, comme antiseptique et bactéricide, dans le traitement des plaies
    • Les blanchisseries dans les pays Anglos saxons,
    • La désinfection des chambres froides dans l'industrie agro-alimentaire
    • Dans l'agriculture pour l'éradication des insectes pour le stockage du grain
    • etc.

    Il est aujourd'hui utilisé sous forme gazeuse ou liquide, selon les besoins.

    III. La lampe UV-C et ozone pour désinfecter les logements

    Fruit de toutes ces recherches et ces utilisations, il existe aujourd'hui des lampes UV-C alliant un traitement à l'ozone, afin de désinfecter les logements. Des équipements à la disposition des professionnels, mais également du grand public, qui souhaite désinfecter son intérieur.

    L'ozone, appelé aussi trioxygène, est en fait formé de trois atomes d'oxygène. Une lampe UV-C avec une longueur d'onde correcte est capable de produire de l'ozone à partir de l'oxygène contenu dans la pièce. C'est pourquoi on trouve beaucoup de lampes UV-C capables de faire également une désinfection à l'ozone.

    Comme nous l'avons vu plus haut, les UV-C permettent de désinfecter les zones exposées. L'avantage de l'ozone est qu'il s'agit d'un gaz : il va donc remplir la pièce, et la désinfecter entièrement, même s'il y a des obstacles, contrairement aux UV qui ne pourront pas désinfecter les zones abritées derrière des obstacles. C'est donc une combinaison ultra efficace !

    Et ce mode de traitement est aujourd'hui à la portée de tout le monde, grâce à des lampes UV-C mobiles, comme celle que je vous présente aujourd'hui.

    La plupart des modèles se présentent de la même façon, sous la forme d'une colonne, contenant deux tubes en quartz, qui contiennent un gaz inerte mélangé à une petite quantité de mercure. Une fois branchée, l'électricité réagit avec le mercure, et la lampe produit alors de la lumière UV. Le type de lumière UV dépend de la pression du vide à l'intérieur du tube de la lampe, ce qui fait que toutes les lampes UV ne produisent pas toutes la longueur d'onde UV-C capable de tuer les germes.

    Pour être efficace en désinfection, la lampe doit donc être capable d'émettre un rayonnement ayant une longueur d'onde située entre 100 et 280 nanomètres.

    L'oxygène absorbe de son côté l'énergie de la lumière UV pour se transformer en ozone, qui va lui aussi contribuer à désinfecter la pièce.

    La lampe UV-C présentée est conçue pour disposer d'une longueur d'onde de 253.5nm, qui a été déterminée comme la plus efficace pour détruire les parasites. La plupart des lampes germicides sont d'ailleurs calées sur cette même longueur d'onde.

    A l'arrière se trouve une prise pour la brancher sur le 220V.

    La lampe peut en effet être activée 15, 30 ou 60 min, en fonction de la taille de la pièce à désinfecter, sachant que ce modèle peut convenir sans problème à des pièces allant jusqu'à 40m2.

     

    Ce contrôle peut également se faire via la télécommande fournie.

     

    Le fonctionnement est très simple : on place la lampe dans la pièce à désinfecter, idéalement au centre. On l'allume, puis on règle la durée. Nous vous rappelons de quitter la pièce de ne pas laisser d’animaux car les UV-C peuvent être nocifs pour la peau et les yeux, tout comme l'ozone qui va être généré.

     

    Attention : il s'agit d'un appareil de désinfection, à utiliser avec prudence ! Tout comme on ne boira pas de l'eau de javel, on ne s'exposera pas à cette lampe à UV-C !

    L'utilisation de cette lampe est donc très simple. Il faudra simplement respecter deux choses :

    • Ne pas rester dans la pièce en cours de désinfection, ni y laisser aucun être vivant (animal de compagnie) et retirer les plantes si possible.
    • Une fois le processus terminé, aérer la pièce durant une petite heure, de façon à laisser s'échapper l'ozone

    L'ozone est un gaz instable, qui se désagrège très vite. Il suffit donc de laisser aérer la pièce pour qu'il disparaisse rapidement. Pour s'en assurer, c'est très simple : l'ozone a une odeur assez forte, qui ne passera pas inaperçue. Quand cette odeur ne se fait plus sentir, c'est bon !

    Profitez de l'absence des enfants la journée pour mettre en fonctionnement cette lampe UV-C. Une fois par semaine, cette lampe passe de pièce en pièce, dès le matin, ce qui laisse le temps à la maison de s'aérer le reste de la journée. Une bonne purification en profondeur :

    La question sera bien sûr de savoir si cela est efficace ? C'est quelque chose qu'il est très difficile de vérifier à notre niveau, tout comme il est difficile de s'assurer qu'il n'y a plus aucun microbe une fois les mains lavées au gel hydroalcoolique : Les UV s'allument bien, et créent bien en tout cas l'ozone, identifiable par son odeur, impossible à rater. C'est un processus maintenant bien maitrisé dans de nombreux domaines, dont le milieu médical, et mis au point par des scientifiques, il n'y a donc pas de raison de remettre son efficacité en doute.

    Les précautions sanitaires sont quelque chose à prendre très au sérieux.             

    Cette lampe UV-C est donc un moyen simple et efficace de “purifier” la maison régulièrement. C'est quelque chose d'utile, que ce soit pour la pandémie de Covid-19 actuelle, mais également pour tous virus “classiques”, tel que la grippe saisonnière ou encore la gastro-entérite par exemple. Ce traitement est également conseillé pour les personnes souffrant d'asthme ou d'allergies, puisque de nombreux équipements, dans une maison, comme les serpentins des appareils de chauffage, de ventilation ou encore de climatisation, voient s'accumuler de nombreuses bactéries et moisissures nocives pour la santé.

    Une étude récente publiée dans Scientific Reports, dans un article intitulé “Far-UVC Light : Un nouvel outil pour contrôler la propagation des maladies microbiennes transmises par l'air“, suggère d'ailleurs que l'utilisation du rayonnement UVC lointain dans les hôpitaux, les écoles, les avions, les cabinets médicaux, et autres espaces publics serait une solution qui permettrait de limiter les épidémies de grippes saisonnières. Pourquoi donc ne pas le pratiquer dans nos logements ? Cette désinfection aux UV tend de toute façon à se démocratiser de plus en plus : le dernier salon IFA qui s'est tenu à Berlin a ainsi pu voir apparaitre des boitiers portables permettant de désinfecter les masques à l'aide d'UV, ou bien encore nos smartphones. Un traitement qui deviendra dans sans doute très vite un incontournable dans nos kits de nettoyage.

  • Quelques Références

  • E.LECLERC

  • PROXY MARCHE

  • LABORATOIRE ERNEST

  • LABORATOIRE PAYOT

  • JACK HOLT

  • FEU VERT

  • PRO TECH REFRIGERATION

  • PHARMACIE-MAUGEE MARTINIQUE OUTRE MER

  • PHARMACIE DU CENTRE 69

  • PHARMACIE PASTEUR

  • PHARMACIE DU PRADO

  • PHARMACIE SIOU

  • PHARMACIE PRINCIPALE 84

  • PHARMACIE TAHERALY 13

  • PHARMACIE TARDY 38

  • PHARMACIE ROSSO 69

  • PHARMACIE LESTAEVEL 69

  • CLINIQUE VETERINAIRE 07

  • CABINET KINE CHEVREUSE

  • NEOGONE 75

  • PRO TECH

  • JESS INSTITUT 69

  • MAIRIE DE SEPTEME

  • FONCIA

  • MC IMMOBILIER

  • RIV IMMOBILIER

  • L'ESPACE IMMOBILIER

  • DALBE LOISIRS CREATIFS

  • LA CAVE DES GONES

  • LE LUNETIER

  • OPTIQUE SAINT JUST

  • VALREAS AUDITION

  • INTER CAVES

  • SCI CRIVELLI

  • BOUCHERIES CENTRALES